Les mises en situation

      Aucun commentaire sur Les mises en situation

Les mises en situation sont des situations « maîtrisées et contrôlées » dans lesquelles on met en scène un candidat ou un salarié pour observer ou développer ses compétences. Les mises en situation sont principalement utilisées dans le cadre des recrutements, des mobilités internes au sein d’une entreprise ou encore dans le cadre de la formation professionnelle.

A quoi servent les mises en situation ?

Les objectifs et  finalités de ces mises en situation ne sont pas les mêmes. En effet, dans le cadre du recrutement et de la mobilité interne, on évalue les compétences du candidat ou du salarié tandis que, dans la formation professionnelle, on utilise la mise en situation pour illustrer les propos et faire monter en compétences le salarié.

Dans l’ensemble des cas, pour construire une mise en situation, il est indispensable de définir les compétences attendues ou visées.

En recrutement ou en mobilité interne, la compétence attendue doit être tester à plusieurs reprises et de façons différentes dans plusieurs mises en situations.  Le consultant utilise, pour chaque candidat, une même grille d’observation et de cotation. Dans le cadre de la formation, le formateur n’évalue pas le participant, seule une grille d’observation est nécessaire pour un débriefing ensuite.

Avantages/Inconvénients de la méthode  

Cette méthode possèdent plusieurs avantages et inconvénients à la fois pour les candidats et pour les entreprises :

  • Au niveau des candidats : une parfaite équité est respectée puisqu’ils passent tous les mêmes tests et sont évalués sur les mêmes critères. De plus, les candidats sont évalués sur leurs aptitudes et comportements, et non sur leurs compétences affichées et/ou leurs diplômes. Si cette méthode a le mérite de sortir du cadre habituel de l’entretien, elle peut en déstabiliser plus d’un et “bloquer” certains candidats.
  • Au niveau des entreprises : les candidats ne peuvent pas « tricher » sur leurs compétences et leurs aptitudes déclarées. Les mises en situation reflètent leurs réelles compétences. Mais cette méthode de tests peut vite devenir onéreuses et chronophages. Par ailleurs, il nous parait important de rappeler que l’entreprise se doit de prévenir le candidat si elle utilise ce type de méthodes de recrutement.
  • Concernant la formation : la mise en pratique est une des méthodes pédagogiques les plus efficaces. La mise en situation permet alors aux formés d’identifier leurs points forts et leurs points faibles en “jouant une scène” proche de la réalité professionnelle. Ils apprennent ainsi de leur propre comportement et de ceux d’autrui.

 

Quelles sont les différents types de mises en situation ?

Il existe différentes formes de mises en situation : individuelles, en face à face ou en exercice de groupe. Chaque méthode va permettre de tester différentes compétences attendues par les candidats. Plusieurs mises en situations peuvent être mises en place par candidat et varient en fonction des besoins de l’entreprise. Voici une liste non exhaustive des principales et plus classiques mises en situation :

  • La mise en situation individuelle : elle a pour but de mettre en situation un candidat afin d’observer dans un temps imparti les réactions, comportements et compétences de ce dernier. Le test, le plus souvent proposé dans le cadre d’un recrutement, est le test in basket ou le test de la corbeille. On donne au candidat une pile de courriers à trier suite à une longue absence. Il s’agit lors de ce test d’observer comment le candidat va s’y prendre pour s’organiser, prioriser et gérer son temps et son stress.
  • La mise en situation de face à face : généralement réaliser entre un candidat et un compère, il s’agit de mettre le candidat dans une situation (le plus souvent) inhabituelle pour lui afin d’observer/de développer ses capacités d’écoute et de dialogue.
  • La mise en situation de groupe : en petit groupe de 3 à 5 candidats, il s’agira ici d’observer les interactions entre ces derniers autour d’une tâche précise. Le travail en équipe, la prise de décision en équipe, le leadership, ou encore la capacité de persuasion sont des compétences qui seront observés lors de ce test.

 

Conclusion  

Les mises en situation représentent un fabuleux outil pour les entreprises qui leur permet d’obtenir des données fiables sur les candidats ou les salariés. Elles permettent également de recueillir un certain nombre d’informations sur les capacités du candidat qui n’auraient éventuellement pas été perçues lors d’un entretien habituel.

C’est pour cela, qu’aujourd’hui de nombreuses entreprises s’intéressent et se dotent de plus en plus de serious games. Utilisant les mêmes graphismes qu’un jeu vidéo classique, l’objectif n’est pas le même : on ne cherche pas à divertir le joueur mais bien à mettre en situation le candidat/salarié à des fins pédagogiques. Ainsi, l’entreprise dispose d’une plus grande variété et d’une plus grande palette de compétences à tester et observer et développer à sa disposition.

Un avis ? Une info ? Partageons !