Le plan de formation : entre stratégie et besoins

white-board-593309_1280

La formation professionnelle est un investissement important. Il est alors nécessaire que la formation soit anticipée, priorisée et organisée pour qu’elle soit utile à tous. Le plan de formation est l’outil clé de cette démarche.

 

Le plan de formation

Le plan de formation est le croisement entre la stratégie de l’entreprise et les besoins de formation exprimés par les salariés. En effet, la formation est un outil important de gestion des ressources humaines.

Le plan de formation vise ainsi à planifier les formations nécessaires aux évolutions prévues que celles-ci soient technologiques, juridiques, organisationnelles… En parallèle, le plan de formation prend en compte les besoins de formation exprimés soit directement par les salariés dans le cadre des entretiens professionnels (ou de l’entretien annuel d’évaluation), soit par l’intermédiaire des représentants des salariés.

Ainsi, le plan de formation rassemble les actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion des ressources humaines de l’entreprise. Il peut comporter deux types d’actions :

  • actions visant à assurer l’adaptation du salarié au poste de travail ou liées à l’évolution ou au maintien dans l’emploi ;
  • actions ayant pour objet le développement des compétences des salariés.

Il peut également comprendre les actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience.

NB : Dans tous les cas, les actions de formations inclues dans le plan de formation de l’entreprise ont lieu sur le temps de travail.

Obligation de consultation du Comité d’Entreprise

Le plan de formation doit être soumis au CE pour information et avis, dans le cadre d’au moins deux réunions.

En résumé, si aucun accord d’entreprise ne fixe de règles différentes :

  • la 1ère réunion, avant le 1er octobre, concerne le bilan des actions comprises dans le plan de formation de l’année précédente et de l’année en cours ;
  • la 2° réunion, au plus tard le 31 décembre, concerne le plan de formation de l’année suivante et ses conditions de mises en oeuvre.

Le plan de formation peut (depuis 2014) être triennal, sous réserve d’avoir conclu un accord d’entreprise en ce sens. Il sera alors établi en lien avec la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (et des accords GPEC l’accompagnant).

Enjeux de la formation professionnelle

Pour les collaborateurs, la formation est un levier :

  • D’employabilité : elle permet de réaliser toujours plus efficacement ses missions en prenant en compte les évolutions du métier ;
  • De mobilité : elle permet de développer de nouvelles compétences pour évoluer professionnellement.

Pour l’entreprise, la formation permet :

  • De garantir l’évolution des compétences en lien avec les besoins de développement de l’entreprise ;
  • D’augmenter la motivation et la fidélisation des collaborateurs en prenant en compte leur évolution professionnelle.

La formation est un enjeu clé dans les entreprises, tout le monde en convient. Pour mettre en place des formations, il est nécessaire de définir les priorités et les modalités de mise en oeuvre. C’est le rôle du plan de formation.

Un avis ? Une info ? Partageons !