ACTU : Reconnaissance du Burn Out, où en sommes-nous ?

Le Décret n° 2016-756 du 7 juin 2016 relatif à l’amélioration de la reconnaissance des pathologies psychiques comme maladies professionnelles et du fonctionnement des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP) permet comme son nom l’indique de prendre en compte les pathologies psychiques comme maladies professionnelles.

Ainsi une mission parlementaire a été ouverte afin d’examiner la reconnaissance du Burn-Out comme maladie professionnelle. De juillet à décembre 2016, la mission d’information a auditionné un grand nombre d’intervenants : experts, psychiatres, psychologues, organisations professionnelles et syndicales, associations, etc. Et le 9 février 2017, la mission a adopté le projet de rapport sur le syndrome d’épuisement professionnel qui a été examiné par la commission des affaires sociales le 15 février. Commission qui a adopté ce rapport à l’unanimité.

“En attendant que le burn out puisse être compté de plein droit au nombre des maladies professionnelles, le rapport propose d’améliorer les dispositifs existants et d’évaluer le coût social des pathologies psychiques liées au travail.” (Extrait du site de l’Assemblée Nationale)

Ainsi, le rapport liste 27 propositions pour permettre d’améliorer la définition de l’épuisement professionnel, son identification, l’accompagnement des personnes touchées, etc. Mais aussi de mieux prévenir les RPS dans les organisations.

A venir dans un prochain article : un décryptage plus précis de ces propositions !

Un avis ? Une info ? Partageons !